Vous êtes ici : Accueil > Technique > Réalisation d’un diplexeur VHF/UHF
Publié : 6 novembre 2011

Réalisation d’un diplexeur VHF/UHF

Voici la description de mon petit dernier : un diplexeur VHF/UHF.

Le schéma est très simple et très commun, il s’agit d’un filtre passe-bas côté VHF et d’un filtre passe-haut côté UHF. Je me suis basé sur les travaux des sites de HB9ABX et de PA3JT. Il existe tout un tas d’autres exemples sur le web.

Dans mon cas, j’ai utilisé un boîtier Teko 372, du fil de cuivre argenté 12/10, des capacités variables en céramique 4/20pF et 10/40pF venant de radio téléphones et des socles SO-239 récupérés sur des postes CB.
Dans les exemples fournis, il est préconisé d’utiliser du fil de cuivre argenté 10/10 mais je n’en ai pas, après un rapide calcul je me suis rendu compte que cela influe très peu sur la valeur de l’inductance ; le 12/10 fera l’affaire.
Le plus délicat dans ces montages (de mon point de vue), c’est la préparation du boîtier, perçage, fraisage ; deux bonnes heures pour un résultat correct.
Bobiner les selfs non plus n’a pas été simple, la rigidité du fil de cuivre et mes gros doigts n’aidant pas, il faut savoir rester calme et détendu. Je les ai bobiné sur un forêt de 6mm de manière jointive, ce n’est qu’ensuite que j’ai espacé les spires. Pour la partie VHF les trois selfs sont faites avec un bout de fil d’un seul tenant, il faut être précis pour arriver pile en face des prises SO-239.
La partie UHF est entièrement réalisé en l’air, les seuls points de fixations son les soudures ; deux avec les selfs et deux sur les socles SO-239. le plus simple est sans doute de réaliser l’enchaînement des trois condensateurs en dehors du boîtier et le l’y mettre ensuite. Les deux selfs venant en dernier.

Vue d’ensemble du diplexeur
Détail sur la partie UHF réalisée "en l’air"

Pour les essais et les réglages, il faut une charge 50ohms, de préférence non rayonnante et un émetteur pouvant être réglé à une puissance faible.
Avec le ROS-mètre branché entre le diplexeur et le transceiver, j’ai commencé par régler la partie UHF, j’ai joué sur les 3 capacités variables afin d’obtenir un ROS de 1. Sur les 3 capacités, j’ai commencé avec celle la plus près du TX, puis celle du milieu et enfin celle près de la sortie commune. Ensuite la partie VHF en suivant le même procédé. Il faut refaire plusieurs aller-retours entre UHF et VHF car les deux parties interagissent. C’est une étape délicate mais avec un peu de patience, ça se fait très bien.

En conclusion je dirais que cette réalisation est à la portée de quiconque à condition d’être patient et minutieux.
C’est une réalisation abordable au niveau QSJ et utile au quotidien.

73’s
Jean-Michel F4CQG

5 Messages

  • Réalisation d’un diplexeur VHF/UHF

    Novembre 2011, par serge Therry

    Bonsoir jena Michel
    merci de nous avoir fait partager ce montage qui fait partie des plaisirs du bricolage de la radio
    toutesfois si vous me permettez, à mon avis, je n utiliserai pas ce genre de prise Pl femelle , car
    ne sont pas adaptées aux VHF et encore moins aux UHF
    vous noterez que l isolant est de mauvaise qualité
    préférez les fiches N, à la limite BNC, et surtout avec isolation ptfe
    cordiales salutations
    serge Therry , F5JTM

    • Réalisation d’un diplexeur VHF/UHF

      Novembre 2011, par Jean-Michel

      Bonsoir
      Il est clair que le choix des connecteurs est surprenant, surtout qu’ils proviennent de TX 27MHz, et pas du haut de gamme ! Mais j’ai aussi opté pour le côté pratique car il est destiné à une utilisation en mobile avec TX et antennes déjà en connecteurs PL. J’ai également pu utiliser quelques uns de mes nombreux raccords PL-PL.
      Mais comme ce premier essai est concluant, j’envisage d’en faire un autre capable de supporter plus de puissance et utilisé en fixe ; Il sera certainement doté de connecteurs N ; je suis allergique à la BNC, hi.
      Cordiales 73’s
      F4CQG Jean-Michel

  • Réalisation d’un diplexeur VHF/UHF

    Novembre 2011, par serge Therry

    j oubliai,
    une isolation entre les 2 ports faite d une petite tole de laiton
    serai la bienvenue entre les 2 bandes au niveau de la PL pour
    augmenter le taux d isolation
    cordialement
    f5jtm

    • Réalisation d’un diplexeur VHF/UHF

      Novembre 2011, par Jean-Michel

      Re bonsoir,
      Effectivement j’y ai songé à cette séparation. Ma crainte étant que ça passe trop près de la self VHF relié au connecteur commun ; je ne sais pas quels effets cela pourrait avoir. Ou bien je ne sépare que sur la moitié de la longueur du boîtier mais sera-t-elle utile dans ce cas ?
      Mais ça peut se tenter ;-)
      F4CQG