Vous êtes ici : Accueil > Activités > Ballons et radiosondes > Journée internationale d’écoute des radiosondes 2009
Publié : 20 janvier 2010

Journée internationale d’écoute des radiosondes 2009

Un peu de théorie : 2 fois par jour, à midi et à minuit, les centres météo lancent, dans le monde entier, un ballon sonde accompagné d’une boite contenant des capteurs et un émetteur radio : c’est une radiosonde !
En fait, à ces heure-là, la radiosonde est déjà en l’air depuis 50 ou 60 minutes pour que les mesures effectuées pendant la montée soient à peu près réparties de part et d’autre de l’heure de référence. Ce sont les sondages dit de 00Z et de 12Z (ou 00 UTC et 12UTC. C’est ainsi que le lâcher de 12Z est en réalité effectué vers 11Z et celui de 00Z à 23Z de la veille.
En France, ce sont plus de 12 radiosondes qui s’élèvent quotidiennement dans les airs, pour atteindre des altitudes de 20 à 30 000 m. La portée des signaux radio est très grande, et peut dépasser les 400 km.
Les Om passionnés d’écoute et de recherche des radiosondes étaient invités à participer à cette journée exceptionnelle où les passionnés comme Stéphane F1SRX, à l’instigation du projet dans le 25, pouvaient partager avec les moins aguerris des moments d’échange, d’initiation et de conseils. Bernard F4FUS avait invité tout le groupe à profiter du point haut qu’est le Tantillon pour une meilleure réception.

Le dimanche matin, sous un frais soleil, à une température de 10°, 8 Om se sont retrouvés, pour partager une journée très conviviale : Stéphane F1SRX, Christophe SWL, Jérôme F4FEB tous venus en famille, ainsi que quelques membres du radio-club F5KMY : Bernard F4FUS et son XYL, Jean-Michel F4CQG, Dominique F1DLW, Jean-Claude F5HLQ, Marie F5UAY.
Bien que Stéphane ait installé tout son matériel, chacun était invité à amener le sien de manière à pouvoir établir des comparaisons. C’est ainsi qu’on s’est rendu compte que le décodage de la radiosonde SGP de Stuttgart, avec le MVT7300, était plus efficace en mode AM, légèrement décalé en fréquence. Les fréquences les plus utilisées se situent sur la bande de 400,15 à 406 MHz, apparemment partagée avec d’autres services car les signaux non issus de RS sont nombreux. Pour le radiosondage, le segment 400,15 à 402,0 serait au statut secondaire tandis que le segment 402-404 serait au statut primaire.
On ne trouve pas de récepteur spécial pour la chasse aux radiosondes.
Comme en construire un n’est pas très facile, on se contente souvent d’un récepteur à couverture générale ou d’un récepteur.

La construction d’une antenne ne pose pas de problème particulier ; pour débuter on peut aussi utiliser une antenne taillée pour la bande 430-440 MHz mais la fabrication d’une antenne spécifique est assez aisée.
Au total, nous avons pu écouter 12 radiosondes envoyés de Lyon et Trappes et de pays limitrophes, Suisse, Italie, Espagne, Allemagne, Pays Bas. Pour les reconnaître, il faut d’abord savoir à quoi ressemble la modulation d’une radiosonde et avoir une idée de la bande de fréquence à balayer. Vous pourrez les écouter sur le site Internet : http://www.radiosonde.eu Pour certains experts, il est possible d’aller récupérer un radiosonde qui tombe dans un secteur proche du QRA mais pour cela il faut une grande habitude, et être très bon pour cette chasse au renard particulière.

Tout un réseau d’informations s’est établi permettant ainsi de se tenir informer les uns les autres des radiosondes entendues depuis différents départements participant à cette journée. Etaient sur l’air le 13, 22, 25 avec Pascal F0FLT et Damien F0FLS , le 33, 38, 45, 51, 59, 69, 70, 84, 88, 90, Alicante (Espagne) et Ulm (Allemagne) au total 63 participants déclarés, 26 radiosondes différentes entendues, Trappes et Lyon ont été reçues de 8 sites différents.
Cette sortie a permis de ressortir des matériels non utilisés depuis longtemps (VHF BLU ...) et d’activer des fréquences VHF. Tous les participants ont apprécié cette opportunité pour se perfectionner ou découvrir cette activité, auprès de personnes compétentes.

Comme après chaque sortie, tout le monde s’est retrouvé autour d’une ( très grande ) table pour un repas tiré du sac pendant lequel chacun a encore pu parler et reparler radio, propag et expériences diverses.
Merci à F1SRX, pour sa disponibilité, le travail effectué pour la préparation et la réalisation d’une telle journée, toutes les informations mises à disposition sur le site Internet : http://www.radiosonde.eu sur lequel vous trouverez tous les renseignements concernant les radiosondes, qui n’auront presque plus de secret pour vous ! A noter qu’il existe un système d’alerte automatique qui vous prévient, par e-mail, de l’arrivée imminente d’une radiosonde ! A voir sur le site http://alerteselectroniques.free.fr

Un grand merci également à Ginette et Bernard, qui permettent à « 18 touristes » d’envahir ainsi leur espace !

Marie F5UAY